Randonnée au Chili

©JULIETA
guanaco

La randonnée constitue l’une des meilleures activités pour s’imprégner pleinement des merveilles naturelles que renferme le Chili. La Cordillère des Andes étend ses massifs à cheval entre l’Argentine et le Chili, sur toute la longueur du pays, avec ses sommets enneigés qui atteignent les 6000 mètres en plusieurs endroits. Volcans, glaciers et déserts fournissent autant de terrains fascinants propices à la pratique du trekking.

Focus sur les 5 plus belles randonnées au Chili

Les possibilités de trekking sont nombreuses à travers tout le territoire chilien, que l’on soit au nord, au sud ou au centre. Certains itinéraires sont même mondialement renommés, comme celui du parc national Torres del Paine en Patagonie. Voici donc une sélection des 5 plus beaux treks à faire au Chili.

#1 L’itinéraire O du parc national Torres del Paine

Le trek dit « O », qui consiste en un tour complet du parc national Torres del Paine, est sans conteste l’itinéraire le plus emblématique du Chili pour ce qui est de la pratique du trekking. Tout au sud du pays, dans un décor d’espaces vierges de toute trace d’activité humaine, s’y contemplent cascades, bois, lacs, montagnes et glaciers. Le but ultime de l’itinéraire consiste à atteindre les trois célèbres flèches minérales qui dominent le parc, à plus de 2900 mètres d’altitude. Il est conseillé de réaliser ce trek l’été, pendant lequel les conditions sont les plus clémentes. Il vaut mieux prévoir plusieurs jours de marche pour l’itinéraire complet, sachant que le parc est bien pourvu en campings et en refuges.

los-cuernos-del-paine

©exzozis

#2 Le trek W du parc national Torres del Paine

Toute comme le trek O, le trek « W » offre un itinéraire mythique à travers le parc national Torres del Paine, offrant aux marcheurs une extrême diversité de paysages. Il faut compter environ cinq jours pour réaliser l’itinéraire complet. Si les chemins en eux-mêmes ne sont pas forcément très ardus, ce sont les conditions climatiques qui peuvent perturber la progression des randonneurs. La pluie, le vent, le froid sont en effet fréquents en cette région méridionale de Patagonie.

paysage-torres-del-paine

©saiko3p

#3 La vallée de la Lune

La vallée de la Lune (« valle de la Luna » en espagnol), située à proximité de San Pedro de Atacama dans le désert du même nom, consiste en une vallée aride et inhospitalière dont les paysages désolés évoquent ceux de la Lune. L’absence presque totale d’humidité empêchant le développement de toute faune ou flore, randonner à la journée dans cette vallée représente une expérience hors-normes, comme en dehors du temps.

valle-de-la-luna

©Olga

#4 Escalader le volcan Villarica

Au départ de Pucon, petite bourgade tranquille sise au bord du lac Villarica, il est possible d’escalader le volcan éponyme culminant, qui domine la ville de son cratère blanchi par la neige. L’ascension qui mène au sommet à 2847 mètres, réalisable à la journée, offre une vue imprenable sur les alentours, entre lacs et montagnes. En hiver, le glacier est propice à la pratique du ski.

villarica-trek

©dneukirch

Quelques idées de voyages


15 jours / 14 nuits

Circuit guidé dans le désert d’Atacama et en Patagonie

À partir de 4596€

Découvrir
12 jours / 11 nuits

Autotour sur la Carretera Austral – Route Australe Nord

À partir de 2034€

Découvrir
Découvrez tous nos programmes