Top des volcans chiliens à gravir

©Loïc Bourgeois
villarica-pucon-chili

C’est une donnée peu connue du grand public, qui étonne par son ampleur : plus de 2000 volcans s’étendent sur les 4300 kilomètres de longueur du territoire chilien, ce qui en fait la plus longue chaîne volcanique au monde. Parmi ceux-là, seule une petite centaine est encore active, ce qui fait du Chili l’un des pays au monde où il y a plus de volcans actifs. Éteints ou actifs, leurs contreforts sont parfois le prétexte pour de superbes randonnées, de quoi ravir les amateurs de trekking.

Zoom sur les volcans du Chili

La tectonique des plaques explique cette intense activité volcanique qui règne sur le Chili. Le pays se situe précisément au carrefour des plaques sud-américaine, antarctique et de Nazca, cette dernière plongeant sous le continent chilien. Des mouvements de ces plaques résulte cette extraordinaire chaîne de volcans, sur les pentes desquels de nombreuses activités se pratiquent : trekking, sports d’hiver ou encore observation des étoiles. Voici donc une sélection de volcans du Chili qui valent le détour.

#1 Le volcan Villarica, l’un des plus emblématiques

Au sud de Temuco, dans la région des lacs, le volcan Villarica dresse sa silhouette nimbée de neiges éternelles à 2847 mètres d’altitude. À quelques kilomètres de la ville de Pucon, en bordure du lac Villarica, sa cime attire des personnes qui grimpent jusqu’à son sommet. De là-haut, le panorama est sublime sur les alentours. Durant la saison hivernale, il est également possible de dévaler les pentes de ce volcan à skis.

villarica-volcan

©Konstanze Gruber

#2 Le volcan Osorno, le plus actif

Aux portes de la Patagonie, dans la même région des lacs, le volcan Osorno, sis sur les rives du lac Llanquihue, culmine à 2652 mètres d’altitude. Sa cime blanche est visible depuis les villes de Puerto Montt et d’Osorno, dont il constitue le plus beau des arrière-plans. Tout comme le Villarica, il est possible d’y randonner et d’y pratiquer le ski depuis la station de La Burbuja. Attention toutefois, le volcan Osorno est le plus actif du Chili, aussi arrive-t-il que son accès soit interdit en cas d’activité.

volcan-osorno

©Marcus

#3 Le Licancabur, la « montagne du peuple » des Atacamas

Autre région, autre décor. Nous partons cette fois au nord du Chili, à la frontière avec la Bolivie, non loin du village de San Pedro de Atacama. Là trône le Licancabur, un strato-volcan andin qui culmine à 5916 mètres au-dessus du niveau de la mer. Signifiant littéralement « la montagne du peuple » dans la langue des indiens Atacama, son ascension est possible, mais réservé à des alpinistes confirmés.

licancabur-volcan

©F.C.G.

#4 À aller admirer également : Ojos de Salado, El tatio et Calbuco

Les neiges du volcan Nevado Ojos del Salado, qui constitue à 6893 mètres d’altitude le point culminant du Chili, méritent un détour. De même, la fumée et les geysers du volcan El Tatio (4820 mètres) et le volcan Calbuco (2015 mètres), un voisin de l’Osorno dans la région des lacs.

ojos-del-salado

©Bruno

Quelques idées de voyages


Découvrez tous nos programmes