Visiter Santiago du Chili

©diegograndi
parc-araucano-santiago

Santiago, capitale du Chili fondée en 1541 par le conquistador espagnol Pedro de Valdivia, est située dans l’une des vallées du centre du pays, à une altitude de 510 mètres au-dessus du niveau de la mer. La ville compte environ 5 millions d’habitants, chiffre qui augmente à 7 millions lorsque l’on prend en compte l’ensemble de l’aire métropolitaine. Jouissant d’un climat tempéré, elle est découpée selon en plan en damier, habituellement appliqué par les architectes de l’époque coloniale. Baignée d’un climat globalement tempéré toute l’année, cette capitale est agréable, vivante et dynamique, dans laquelle il fait bon s’attarder quelques jours. Santiago, c’est là où vibre le cœur de la nation chilienne.

Santiago, capitale du Chili aux multiples visages

Comme beaucoup de grandes agglomérations en Amérique latine, la capitale du Chili offre au voyageur une urbanité pleine de contrastes et de vie. S’il s’agit d’une des métropoles les plus sûres et les plus riches d’Amérique latine, les quartiers huppés y côtoient certaines zones quasiment à l’état de bidonvilles, les endroits branchés jouxtent parfois des rues aux allures populaires. Entre les musées, les lieux de balades sur les collines qui entourent la ville, le centre historique et les marchés, il y a beaucoup à faire et à voir dans cette capitale à la fois moderne et traditionnelle. Un séjour de quelques jours constituent un capital temps à s’accorder pour y flâner, avant de mettre les voiles vers le nord ou le sud. Voici un petit tour d’horizon des activités à ne pas manquer lors d’une visite.

#1 Les différents espaces de verdure au cœur de la ville

Lorsque l’on y arrive par la voie des airs, on s’aperçoit que la capitale chilienne est sise dans un superbe décor de montagnes – enneigées l’hiver. Ainsi, l’une des activités préférées des visiteurs et des Santiaguinos consiste à gravir les différentes collines qui offrent des points de vue splendides sur l’agglomération. C’est le cas de la colline San Cristobal, au sommet duquel trône une statue de la vierge Marie, à 860 mètres au-dessus du niveau de la mer. Un téléphérique permet d’ailleurs d’y monter sans effort. Néanmoins, la montée à pied vaut le coup, avec un beau panorama tout le long du chemin.
Dans le même style, la colline Santa Lucia constitue une petite hauteur boisée en plein cœur de la capitale. Moins haute que sa voisine de San Cristobal, une plateforme à son sommet autorise une belle vue sur le centre historique. Enfin, il faut savoir que le Parque Metropolitano est un des plus grands parcs d’Amérique latine, couvrant pas moins de 737 hectares de zones vertes. Véritable poumon vert de la ville, divers loisirs y ont cours : visite d’un zoo, pratique de sports, baignade en piscine, ou encore dégustations dans des restaurants. La vue sur la métropole y est des plus belles.

telepherique-san-cristobal-santiago

©danflcreativo

#2 Visiter les monuments historiques de la capitale chilienne

Fondée dès 1541, l’agglomération Santiaguina possède une longue histoire, dont il nous reste quelques agréables vestiges à visiter. Ainsi, la Plaza de Armas, avec sa cathédrale coloniale, ses statues équestres et ses pavés, constitue le cœur du centre historique. Arborée de palmiers, elle invite à la déambulation.
Autre bâtiment qui est fréquemment l’objet de l’attention des voyageurs de passage, le Palacio de la Moneda constitue le palais de la présidence chilienne. Le monument est tristement célèbre pour avoir été entièrement bombardé et détruit le 11 septembre 1973, entraînant la mort du président de l’époque, Salvador Allende. Les voyageurs peuvent prendre connaissance de ce morceau d’histoire grâce à des visites organisées dans les couloirs du palais.

palacio-moneda-santiago

©Natalia

#3 La Chascona et les autres musées d’intérêt

La capitale chilienne comporte la majeure partie de l’offre culturelle du pays. Parmi les sites à visiter figure la Chascona, la maison de Pablo Neruda devenue musée, qui dévoile son étonnante silhouette colorée sur les hauteurs du quartier chic de Bellavista. En forme de bateau, elle était l’antre d’un amour intense entre le poète prix Nobel de littérature et Mathilde Urrutia, sa muse.
Parmi les autres musées d’intérêt de la capitale figurent le musée d’art précolombien, le musée historique national, le musée national d’histoire naturelle ou encore le musée des beaux arts.

musee-national-des-beaux-arts-santiago

©chaolik

Quelques idées de voyages


4 jours / 3 nuits

Visite de vignobles au Chili : Santiago et les vignobles de la Vallée de Colchagua

À partir de 820€

Découvrir
Découvrez tous nos programmes